<img height="1" width="1" alt="" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?ev=6015199818423&amp;cd[value]=0.00&amp;cd[currency]=USD&amp;noscript=1">

Les voitures de collection et les voitures d’occasion sont victimes de la guerre tarifaire américaine

Il se peut que la guerre tarifaire entre les États-Unis et l’Europe cause de graves répercussions pour les amateurs de voitures du monde entier. Alors que la guerre commerciale vise les nouveaux constructeurs automobiles, c'est une guerre qui peut causer du tort aux acheteurs de voitures de collection et même aux acheteurs de voitures d’occasion dans le monde entier.

Les voitures de collection se vendent et s’achètent à l’échelle mondiale chez les concessionnaires, dans les ventes aux enchères et par des collectionneurs privés. Les droits de douane peu élevés pour les voitures de collection, ainsi que les prix d’expédition par bateau extrêmement bas, permettent aux passionnés de l’automobile d’acheter facilement des voitures à l’étranger.

Les États-Unis sont l’une des plus grandes sources de voitures qui sont populaires auprès des amateurs de voitures de collection. Selon les données fournies par Piers, il y a plus de 35 000 voitures de collection exportées des États-Unis chaque année dans des conteneurs. Toutes les voitures, des classiques américains comme la Mustang et la Camaro, aux voitures de sport européennes comme la Porsche 911, s’exportent des États-Unis. Aux États-Unis seulement, les ventes aux enchères ont vendu des voitures de collection pour un montant total de 1,31 milliard de dollars en 2017.

Le commerce ouvert profite aux propriétaires de voitures de collection de chaque côté en facilitant l’achat et la vente, en augmentant la valeur et en préservant des modèles très particuliers. Les frais de douanes, récemment proposés, de 25% seront contrés par un taux réciproque de 25% en Europe, ce qui éliminera essentiellement les acheteurs étrangers des marchés américains et européens. Le résultat final sera que les collecteurs des deux côtés de l’Atlantique verront moins de demandes pour leurs voitures.

Par définition, les voitures de collection ont été fabriquées il y a des décennies et aucun fabricant de chaque côté de l’Atlantique ne souhaite limiter ses importations. Au contraire, les constructeurs veulent que ces voitures survivantes se retrouvent chez un collectionneur afin qu’elles puissent être préservées pour l’avenir.

Il existe même un problème plus important pour les voitures d’occasion modernes. Selon Piers, les exportations américaines de voitures d’occasion faisaient le quadruple du nombre d’importations en 2017. C’est l’un des marchés où les États-Unis ont un énorme avantage commercial, et il y a de nombreuses raisons à cela. Les Américains ont tendance à louer leurs voitures et les Européens ont tendance à acheter leurs voitures. Lorsque les contrats de locations se terminent, les acheteurs étrangers, y compris les Européens, achètent un grand nombre de ces voitures d’occasion, ce qui augmente la demande, augmente les valeurs résiduelles et subventionne surtout le marché américain de la location de voitures.

Par conséquent, l’inclusion des voitures d’occasion dans cette guerre tarifaire inversera également l’avantage positif des exportations, et pourrait faire augmenter les prix de location de voitures aux États-Unis.

Cependant, il se peut qu’il y ait une autre approche. Dans un article récent du WSJ, les constructeurs automobiles allemands ont annoncé une proposition visant à abolir les frais de douane sur les importations de véhicules entre l’UE et les États-Unis. Ce serait une situation gagnant-gagnant pour les deux parties. Les voitures américaines deviendront plus abordables en Europe, les voitures d’occasion post-location contribueront au maintien des prix bas de location, et les amateurs de voitures de collection échangeront leurs voitures de rêve comme s’ils assistaient au même salon automobile sans la présence d’un océan entre eux.



By Dmitriy Shibarshin

August 10 2018

French


SHIP YOUR CAR


Most Popular Articles

Latest Shipments